Le vapotage chez les jeunes

smoke-g885a23191_1280

Le vapotage chez les adolescents est bel et bien présent dans la région.

Selon l’Enquête Québecoise sur le tabac, environ 3 élèves vapoteurs sur 10 vapotent tous les jours ou presque. [1] La majorité d’entres eux consomme pour le plaisir, par curiosité ou encore réduire les émotions négatives reliés au stress.

Il est encore trop tôt pour évaluer tous les risques que comportent l’utilisation de la cigarette électronique mais parmi ceux-ci se trouve l’exposition aux produits chimiques, la dépendance ainsi que l’exposition aux transmissions de maladie lors d’échange de vapoteuse (herpès buccale, ect).

Outils CQTS

Une des pistes de solution afin de réduire le vapotage demeure la sensibilisation et des interventions en amont pour favoriser une saine gestion des émotions et de l’estime de soi.

Autres Articles