Étiquette : diplomation

De bons résultats pour l’Harricana

logo harricana

Pour l’année scolaire 2018-2019, le taux de diplomation et de qualification des élèves finissantes et finissants de la Commission scolaire Harricana atteint 73,9 %, poursuivant ainsi la progression des dernières années vers la cible de 80 %.

Sommairement, pour l’an un du plan d’engagement vers la réussite, les résultats obtenus s’avèrent satisfaisants avec six des neuf indicateurs ayant atteint leur cible, deux en difficulté et un au statu quo.

Accoître le taux de diplomation et de qualification des élèves

Le taux de diplomation a poursuivi sa montée vers les 80 % en passant de son taux initial de 72 % (en juin 2017) pour atteindre 73,9 % en 2019.

2015-2016: 71,6 %

2016-2017: 72,4 %

2017-2018: 70,6 %

2018-2019: 73,9 %

Diminution de la proportion des élèves entrants en retard au secondaire

Pour sa part, la proportion des élèves qui entrent en retard au secondaire a diminué de 3,7 points de pourcentage, se situant à 10,5 %, soit 0,5 point de pourcentage de moins que l’objectif de 11 % prévu pour 2022.

Suivi des compétences de base acquises à la fin du 1er cycle du primaire

Pour intervenir rapidement auprès des élèves à risque de façon continue et concertée, l’un des moyens retenus a été l’implantation d’une trousse de dépistage pour assurer un suivi des acquis et des compétences en littératie et numératie à la fin du 1er cycle du primaire. En 2018-2019, l’outil est utilisé dans 100 % des écoles primaires de l’Harricana. Cet objectif préalable ayant été atteint, la prochaine étape consiste à collecter les données pour s’assurer que d’ici 2030, les compétences en littératie et numératie soient acquises pour 90 % des élèves à la fin du 1er cycle du primaire.

En ce qui concerne le taux de réussite à l’épreuve ministérielle d’écriture langue d’enseignement de la 4e année du primaire, il se situe à 83 %, soit à 2 points de pourcentage de sa cible fixée à 85 %.

Réduction des écarts

Poursuivons avec l’écart entre le taux de diplomation des garçons par rapport aux filles. Ce dernier a diminué de 5 points de pourcentages pour atteindre 11 %. La cible établie est de 8 %. Les deux ombres au tableau sont les écarts de diplomation et de qualification entre les élèves réguliers et ceux handicapés et en difficulté d’adaptation et d’apprentissage ainsi que celle entre les milieux défavorisés qui ont augmenté pour cette première année d’observation de ces indicateurs.

Engagement dans des pratiques pédagogiques collaboratives et novatrices

Finalement, un peu plus de 89 % des établissements ont développé une culture collaborative pour favoriser le développement, l’apprentissage et la réussite des élèves « La communauté d’apprentissage professionnelle favorise les transformations nécessaires pour la réussite éducative des élèves. Ce mode de fonctionnement développe l’intelligence collective de l’école en créant un espace de collaboration qui amène les acteurs scolaires à partager leurs réflexions quant aux apprentissages des élèves et à se questionner sur les manières dont leurs pratiques puissent répondre davantage aux besoins de ces derniers. La communauté d’apprentissage professionnelle vise entre autres à implanter les stratégies reconnues à haut rendement afin de voir progresser les élèves », selon le Centre de transfert pour la réussite du Québec.