Héros
< Retour à la liste Dès son jeune âge, Philippe est attiré par la mécanique. Le garage de son père devient un lieu d’importance où il fait des découvertes intéressantes. En vieillissant, son intérêt se transforme en passion. La plupart de ses temps libres sont occupés à apprivoiser ce domaine. Fait intéressant : il partage cette passion avec son jeune frère Étienne. Les liens qui les unissent sont forts et le fait de partager ce loisir leur permet de passer du bon temps ensemble.

Dès son jeune âge, Philippe est attiré par la mécanique. Le garage de son père devient un lieu d’importance où il fait des découvertes intéressantes. En vieillissant, son intérêt se transforme en passion. La plupart de ses temps libres sont occupés à apprivoiser ce domaine. Fait intéressant : il partage cette passion avec son jeune frère Étienne. Les liens qui les unissent sont forts et le fait de partager ce loisir leur permet de passer du bon temps ensemble.

 

Le parcours scolaire de Philippe se fait sans embûches, mais comme bien des jeunes de son âge, quand vient le temps de décider du métier ou de la profession qu’il souhaite exercer, ce n’est pas si simple. En fait, beaucoup de choix s’offrent à lui. Il décide alors de prendre un temps d’arrêt et de faire le point sur ce qu’il souhaite vraiment faire. Après avoir réfléchi pendant une année, son intérêt pour la mécanique se confirme; c’est dans ce domaine qu’il se sent bien, compétent et à sa place.

Il décide donc de s’inscrire à la formation professionnelle en mécanique industrielle. Actuellement, sa première année est terminée et sa passion pour la mécanique est toujours aussi forte.

 

Tout au long de l’année, Étienne voit son aîné revenir de ses cours enthousiaste, avec des connaissances nouvelles. Les moments dans le garage sont propices aux échanges. Étienne, alors finissant au secondaire, est en réflexion par rapport à son choix de carrière. L’influence de son grand frère pour le métier de mécanicien industriel se fait sentir et il décide de s’inscrire lui aussi en formation professionnelle et commence ses cours en septembre prochain. Du coup, la motivation de Philippe a aussi augmenté puisqu’il sait maintenant que son frère sera avec lui l’automne prochain.

 

Le fait que Philippe soit concerné par l’avenir de son frère a influencé la décision d’Étienne. En lui partageant ses découvertes, en parlant avec passion de sa formation, Philippe a positivement influencé son frère. Dans cette période charnière pour plusieurs adolescents, il ne faut pas sous-estimer l’impact qu’on peut avoir comme ami, amie, frère, sœur, cousin ou cousine. Les messages qu’on passe ont souvent plus de poids qu’on peut penser sur la persévérance scolaire!

 

C’est prouvé : l’influence positive des pairs est un gage de réussite éducative!

Facebook Youtube