Covid-19: conseil d’une psychologue aux parents

Les services de garde, les écoles, les commerces et les activités sportives et culturelles sont en pause en raison de la covid-19. Le quotidien des familles n’a jamais été autant chamboulé. La psychologue scolaire, Katia Mayrand, donne quelques conseils aux familles.

La meilleure chose à faire est de prendre le temps de répondre aux questions des enfants. Il faut adapter le message en utilisant des mots qu’ils sont capables de comprendre selon leur niveau de maturité. Les enfants sentent le stress des parents. Ils savent que leur routine est perturbée. En ce sens, il vaut mieux éviter de leur cacher la vérité.

Suggestion

À ce sujet, la psychologue scolaire Katia Mayrand suggère aux parents d’utiliser des outils pour les aider. Par exemple, l’illustratrice et autrice Élise Gravel a créé une bande dessinée qui explique aux enfants le coronavirus.

Elle suggère également cette vidéo explicative de Télé-Québec réalisée pour parler du covid-19 aux enfants.

Action Réussite a également établi une liste d’activités à faire pendant la pandémie.

Les parents doivent être à l’écoute de leurs enfants pendant la crise du covid-19.

« Il est préférable de donner aux enfants une information juste, sans chercher à banaliser ou minimiser la situation. Ce qui se passe actuellement est inhabituel pour tous.  Les enfants voient leur routine chamboulée (écoles fermées, activités annulées, etc.). Chercher à les rassurer en disant que tout est correct risque plutôt d’avoir l’effet inverse, d’autant plus que les enfants sont généralement très sensibles pour percevoir le stress de leur entourage », a dit Mme Mayrand.

Fermer la télé

Laisser le téléviseur ouvert toute la journée à un canal d’information continue est une source de stress et d’anxiété pour tous, y compris les enfants. Il vaudrait mieux écouter les nouvelles lorsque les enfants dorment ou les regarder seulement quelques minutes.

Maintien d’une routine

Mme Mayrand propose de conserver une certaine routine, même s’il n’y a plus de services de garde ou d’école. « L’idée n’est pas d’occuper chaque minute de leur journée, mais de favoriser une routine avec des activités diversifiées: activités physiques (promenades à l’extérieur, vélo, yoga, etc), jeux de société, lecture, etc. », a-t-elle mentionné.

Ce temps nouveau passé en famille est également une belle occasion d’apprendre des habiletés nouvelles, comme faire la cuisine par exemple. On peut également les faire participer davantage aux tâches de la maison, selon leurs capacités. La routine a un effet rassurant pour la plupart des enfants.

Exprimer son stress

Selon Katia Mayrand, il ne faut pas sous-estimer l’anxiété vécue par les enfants en ces temps de pandémie. « S’ils ne l’expriment pas en mots, il est probable que celui-ci s’exprime à travers certains comportements: agitation, crises, pleurs, irritabilité, etc. Il est alors important de se rappeler que notre enfant a besoin d’être réconforté », raconte-t-elle.

Même si l’on aime inconditionnellement nos enfants, il est très important de se garder un moment pour soi en ces temps de confinement.